Partenaires

logo Equipe Chspam
Logo Laboratoire Logo équipe Chspam
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires : Septembre 2008–Juillet 2012 > Programmes des séminaires 2009-2010 > Ethnomathématiques

Ethnomathématiques

Responsables : Sophie Desrosiers (EHESS) Sophie.Desrosiers@ehess.fr Agathe Keller (CNRS, SPHERE) kellera@univ-paris-diderot.fr Eric Vandendriessche (SPHERE), eric.vandendriessche@ac-versailles.fr



Présentation

Comme les années précédentes nous nous proposons de réfléchir autour d’activités pratiquées en dehors du champs savant institutionnel tournant autour des mathématiques : d’un côté numérations et mesures, et de l’autre des activités comme les jeux de ficelle, le tissage, etc. qui soulèvent des questions mathématiques et dont on peut se demander si les praticiens et créateurs « font des mathématiques sans le savoir ». Nous nous réunirons autour de sessions informelles où nous espérons élaborer une réflexion méthodologique et épistémologique autour de ces questions, en réfléchissant à leur prolongation tant en histoire des sciences et en anthropologie qu’en pédagogie. Les réunions auront pour thème des textes que nous aurons lus par avance, souvent présentés par leurs auteurs, et dont nous discuterons ensemble.
La bibliographie des séances est disponible sur simple contact électronique.

Cette année les séances auront lieu les 3e mercredis du mois entre 15h et 17h à l’EHESS, 96 bd Raspail 75006 Paris (salle M. et D. Lombard), à l’exception de la séance du mercredi 20 janvier reportée au vendredi 22 janvier, même heure, qui aura lieu au 105 bd Raspail, salle 2.


Programme du séminaire


mercredi 16 décembre 2009

Martine Mazaudon (CNRS)

Numérations tibéto-birmanes

La grande majorité des quelques 300 langues de la famille tibéto-birmane ont des systèmes de numération décimaux, comme leurs grandes voisines, le chinois et les langues indo-aryennes de l’Inde. Après une enquête poussée, on peut découvrir dans certaines de ces langues d’autres principes d’organisation des nombres. Si certaines de ces formations sont isolées, comme dans les cas de réfection de systèmes en voie de disparition, d’autres sont régulières et révèlent des systèmes plus anciens où les groupements par 4, 5 ou 12 étaient plus courants. Le dzongkha, langue nationale du Bhoutan, préservé par son isolement géographique et politique, a conservé l’un des systèmes vigésimaux les plus complets qui soient, avec des noms simples pour les puissances de la base jusqu’à 160 000. Certains principes rares de construction des nombres comme l’utilisation de fractions à l’intérieur d’un nombre complexe, ou l’expression du nombre par protraction, sont largement attestés en tibéto-birman. Des enquêtes de terrain poussées sont urgentes pour recueillir ces systèmes qui disparaissent rapidement sous les efforts conjoints des éducateurs occidentaux, et des locuteurs eux-mêmes, tous deux persuadés que ces systèmes "archaïques" sont un frein sur la voie du progrès.

Bibliographie :

« Les principes de construction du nombre dans les langues tibéto-birmanes », Bulletin de la Société de Linguistique de Paris 12 (2002) : 91-119.

« Number building in Tibeto-Burman languages », North-East India Languages Symposium, Gauhati (Assam, Inde) 5-9 février 2007 (sous presse)


vendredi 22 janvier 2010

Carlo Séveri (EHESS)

L’univers des arts de la mémoire : iconographies et opérations mentales

Bibliographie : « L’univers des arts de la mémoire : iconographies et opérations mentales », /Annales, Histoire, Sciences Sociales/ 64 (2), 2009, p. 463-497. « Un art de la mémoire amérindien », chap. 2 de /Principe de la chimère : une anthropologie de la mémoire/ (2007)


mercredi 17 février 2010

Ahmed Djebbar (Université Lille I)

Quelques réflexions sur les contributions de Paulus GERDES

Bibliographie : Une tradition géométrique en Afrique : Les dessins sur le sable. Paulus GERDES, L’Harmattan, Paris, 2000. Mathematics in African history and cultures. An annotated bibliography, Paulus Gerdes & Ahmed Djebbar, 2007


mercredi 17 mars 2010

Gelsa Knijnik (UNISINOS, Brazil)

Ethnomathematics and peasant forms of life : researching with the Brazilian landless workers movement

ABSTRACT : The Brazilian Landless Workers Movement – in Portuguese, Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra (MST) – is the largest social movement in Latin America with an estimated 350 thousand peasant families organized in 23 of 27 states. The MST schooling project covers about 2000 schools in camps and settlements (grades 1 to 8), with 200 thousand students. More than 50 thousand adults participate in Adult Literacy and Numeracy Projects and about 10 public universities run specific Teacher Education, Agronomy and Administration courses for MST. The mathematics curriculum which is developed as part of the MST schooling project includes not only the Western traditional school mathematics : it also intends to highlight the native mathematical knowledge of the various Landless peasant forms of life. Using ethnographic techniques in fieldwork developed in different MST contexts, the author collected data about Landless forms of life, which allowed her to identify peasant mathematical language games constituted by specific rules, different from those that mark the language games of the Western School Mathematics in which Brazilian children are usually schooled. In the seminar some of those Landless language games will be presented and the author’s theoretical perspective will be discussed. It considers Ethnomathematics as a theoretical tool-box, which allows analyzing the discourses of academic and school mathematics and their effects of truth ; the cultural difference in mathematics education, considering the centrality of culture and the power relations that institute it ; and the language games that constitute the different mathematics and their family resemblances.


SUGGESTED READING :
Knijnik, G. (2007). Mathematics education and the Brazilian Landless Movement : three different mathematics in the context of the struggle for social justice. Philosophy of Mathematics Education Journal, 21(1), 1-18.

Knijnik, G., Wanderer, F., Oliveira, C.J. (2005). Cultural Diferences, oral mathematics and calculators in a Teacher Training Course of the Brazilian Landless Movement. Zentralblatt für Didaktik der Mathematik 37(2). 101-108




mercredi 19 mai 2010

André Bouchet

Mathématiques et jeux de semis